Pourquoi TrackR ?

Les banques entravent l'action humanitaire.

Chères

16%

Frais de transaction moyens pour envoyer de l'aide en Ukraine

UFC-Que-Choisir

Bloquantes

96%

Part des ONG victimes de blocages bancaires en Syrie depuis 2014

CODSSY

Opaques

30%

Pertes dues à la fraude et à la corruption, à cause du manque de traçabilité

Ban-Ki Moon - ex Sec. Gén de l'ONU

En 2018, une lettre ouverte était adressée au gouvernement français par une vingtaine d'ONG, pour dénoncer les nombreux blocages bancaires dont les organisations étaient victimes, les empêchant de mener à bien leur mission. Ces blocages, arbitraires et injustes, ont touché 90% des ONG présentes en Syrie.

À ces blocages s'ajoutent des frais bancaires, qui s'élèvent en moyenne à 11% et qui sont encore décuplés dans les situations les plus critiques (24% de frais pour l'envoi de fonds en Ukraine en mars 2022 via le Crédit Agricole), limitant l'argent qui arrive réellement sur le terrain.

Enfin, l'opacité qui entoure les transferts de fonds crée un espace pour la fraude et la corruption, fléaux responsables de la perte de 30% des fonds humanitaires. L'impossibilité de tracer les transferts d'argent et d'avoir une vision globale de la chaîne du don rend pratiquement impossible toute initiative de lutte contre la corruption dans l'humanitaire et l'aide au développement.

TrackR permet aux ONG d'envoyer des fonds en contournant les banques.

TrackR est un SaaS agissant comme un nouveau système financier pour les ONG.

 

Avec TrackR, les ONG peuvent envoyer et recevoir des fonds - de manière sécurisée, transparente, et en contournant les embargos bancaires.

Vous souhaitez en savoir plus ?